SCROLL

Buy Lorazepam Online

Espagne/Pays Basque – 2019 – 98min

Réalisé par Telmo Esnal

Avec Gari Otamendi dans le rôle du Maître, Amaia Irigoyen dans celui de la Reine, Ainara Ranera l’Amante, Joseba Astarbe l’Amant, Josu Garate dans le rôle d’Amaterasu

n° visa 151 501 – distributeur 3437 (Cinéma l’Atalante – Gabarra Films)

Sortie le 4 septembre 2019

 

A l’affiche du 25 septembre au 1er octobre :

Cinéma Utopia – Montpellier
L’Atalante – Bayonne
Le Select – Saint Jean de Luz

+ séances spéciales

 

 

Synopsis:

La tempête éclate, après une longue journée de travail dans les champs. Quand la pluie cesse, la vie refait surface, au cœur des terres autrefois stériles. Un fruit éclot et mûrit, résiste aux assauts de la maladie, et devient la pomme qui va donner naissance au cidre. Vient ensuite l’heure de fêter la récolte, trinquer, et célébrer l’amour.

Dantza est une fresque spectaculaire et poétique qui explore les racines et les expressions diverses de la danse basque. C’est une histoire qui traite du cycle de la vie, de la lutte pour la survie. La musique, elle, accompagne ce quotidien.

Dans Dantza, la danse se fait langage universel, un chant poétique destiné à célébrer la tradition, la terre, son peuple, ses mythes et ses coutumes. C’est un conte sur le miracle de l’existence.

 

Le mot du réalisateur, Telmo Esnal:

Dantza, est une histoire racontée par la danse c’est un conte chorégraphié. En utilisant la danse basque, nous avons raconté un récit cyclique, hors du temps, qui peut être l’histoire de n’importe quel peuple. Une histoire proche de la vie, de la nature, de l’ensemencement et de la récolte. Pour ce faire, nous utilisons la symbolique qui se cache derrière chaque danse: les “danses en chaîne”, “danse des épées”, des danses nécessitant des ceintures traditionnelles ou encore des boucliers. Les danses sont des symboles mouvants, et chacune renferme un sens. Ces symboliques sont très semblables à travers l’Europe, et même en Asie; c’est un récit universel, à même d’être compris partout dans le monde. Je vois beaucoup de similitudes entre le monde de la danse et celui du cinéma; cela faisait longtemps que je ressentais le besoin de faire ce film.

 

Dantza est construit en trois niveaux. Tout d’abord, nous avons considéré les 40 ans de travail, par le chorégraphe et folkloriste Juan Antonio Urbeltz, sur lesquelles nous avons basé la structure et la symbolique du film. Ensuite, le sculpteur Koldobika Jauregi s’est chargé de créer l’univers esthétique qui porte le récit du film; les costumes, le maquillage, les accessoires et les éléments de décor, qui sont à l’origine de l’atmosphère si particulière du film. Et enfin, mon rôle: trouver la danse qui s’accorde le mieux à chaque moment du film, la placer, comment la filmer… Ce genre de décisions. En somme, le rôle du réalisateur.

 

Je ne voudrais pas oublier l’importance de la musique. Pascal Gaigne a fourni un travail impressionnant, afin d’attribuer à chaque pièce le “ton cinématographique” adéquat, tout en travaillant sur des morceaux au préalable composés par Mariam Arregi et Mikel Urbeltz.

Il est important d’évoquer aussi le travail de post-production de Xanti Salvador, car n’oublions pas que c’est un film musical. Chaque danse possède sa propre musique. Je ne peux pas omettre de parler de la belle et indispensable photographie de Javier Agirre qui a permit aux propositions esthétiques de Koldobika de fonctionner visuellement. Dantza est avant tout un travail conjoint, entre chaque collaborateurs ayant participé au projet. C’est mon travail le plus personnel et collectif à la fois.

 

Séances spéciales:

25 septembre | Port de Bouc (13) | Le Mélies | 18h30

3 octobre | Hasparren | Haritz Barne | 20h30

           – En présence de Gari Otamendi (danseur) et Jexux Larrea (professeur de danse).

4 octobre | Cambo | L’Aiglon | 20h30

          – En présence de Jon Iruretagoyena, Gari Otamendi (danseurs) et Jexux Larrea (professeur de danse).

11 octobre | Pau | Le Méliès

12 octobre | Eauze (32) | Cinéma

  • en présence de Beñat Zintzo-Garmendia, spécialiste des culture et danse basques

13 octobre | Quillan (11) | Cinéma

 

 
 

 

 

 

 

Téléchargez le Buy Valium Tablets

Téléchargez Buy Yellow Diazepam

Téléchargez leBuy Diazepam Online From Pakistan

Téléchargez le Buy Zolpidem In Canada

Téléchargez le Buy Lorazepam Legally Online

 

 

 

 

Buy Gador Alprazolam

Espagne/Pays Basque – 2018 – 1h28 Réalisé par Fermin Muguruza avec les voix de Unax Ugalde, Isaach de Bankolé, Iseo, Sergi Lopez, Ramon Aguirre

SORTIE LE 8 MAI 2019

 

Octobre 1965, New York. Les traditionnels géants des Fêtes de Pampelune sont invités à défiler sur la 5ème avenue. Mais les autorités américaines interdisent la participation des deux géants noirs dans le contexte de la ségrégation raciale. C’en est trop pour Manex qui, fidèle à ses convictions et son tempérament rebelle, fausse compagnie à ses collègues. Il part à la découverte du New York de la lutte pour les droits civiques et de la contre-culture. Il est alors loin de s’imaginer que c’est le début pour lui d’un périple loin de son Pays Basque natal, entre Cuba et Mexico, en passant par Alger et Montréal. Il y croisera des militants de tous bords, des agents de la CIA, des femmes passionnées et révolutionnaires… Entre voyage initiatique et odyssée libertaire, Manex traverse le monde en ébullition de cette fin des années 60, celui de la  Guerre Froide et des mouvements de libération des peuples.

Conçu selon une animation 2D qui reste proche de l’esthétique du roman graphique original, le film est porté par une musique originale trépidante, fidèle à l’esprit éclectique et ouvert sur le monde de Fermin Muguruza. C’est à la fois un film d’aventure et une tribulation décalée que nous livre le musicien – auteur – documentariste pour son passage à la fiction animée. Menées tambour battant, les aventures de Manex nous plongent avec jubilation dans le bouillonnement culturel et politique de cette époque, sans se départir d’un humour distancié, voire d’une pointe de nostalgie envers le Pays Basque laissé derrière lui, qui souffre alors des dernières années de la dictature franquiste.

 

N°visa 150 833  – CINEMA L’ATALANTE – Gabarra Films (3437)

 

 

 

 

 

Prochaines programmations:

  • 15 septembre – Cinéma Robert Doisneau – Biars Sur Cère
  • A partir du 2 octobre, pendant 2 semaines – Cinéma Le Festival – Bègles
  • 9 et 12 octobre – Cinémathèque de Nice
  • 2 octobre – Cinéma Le Régent – Saint Gaudens
  • Semaines du 2 et 9 octobre – Cinéma le Colisée – Carcassonne
  • 6, 8 et 10 octobre – Gaumont Wilson – Toulouse – Festival Cinespaña
  • 15 octobre – Cinémanivel – Redon
  • 16 octobre – Club 6 – Saint Brieuc – Festival Carnavalorock
  • 17 octobre – Cinéma Ti Hanok – Auray
  • 29 octobre – Cinema Grand Ecran – St Vincent de Tyrose

 

Buy Diazepam Teva

Lorazepam Online Buy

Buy Valium Roche Online Uk

Order Lorazepam Canada

Buy Diazepam Online Uk Next Day Delivery

 

 


 

 

Notre partenaire: